BioéthiqueOnline

Call for submissions for case studies:  Refugee Health

The ongoing Syrian civil war ranks as the worst humanitarian catastrophe in modern times. Nearly twelve million Syrians have been forcibly displaced within their own country or have fled to neighbouring countries. Experiences of violence are compounded by significant stressors, such as perilous living conditions, loss of family and social supports, discrimination, exploitation, risk of retraumatization, and lack of access to primary care and/or education caused by violent conflict and long periods in refugee camps.

The Federal Government has implemented a humanitarian program to resettle 25,000 Syrian refugees in Canada in the next few months (http://www.cic.gc.ca/english/refugees/welcome/overview.asp). It has invested tremendous resources to provide “rapid protection for vulnerable Syrian refugees while continuing to protect the health and safety of Canadians” – a precarious balance to maintain given the many challenges of resettlement faced by both the refugee and host populations.

The integration of Syrian refugees into Canadian society and specifically into the health care system raises a number of ethical issues about refugee health, the appropriate role of health care providers, and what constitutes adequate care during the integration process. Ethical issues include questions around the fair allocation of resources, equity of access and quality of care, both between refugees and host populations as well as between refugee populations living in the same country. Other ethical issues include the mental health impact of trauma and war, vulnerability, cultural humility, and medical interpretation.

BioéthiqueOnline  invites submissions of case studies that discuss the ethical issues raised by refugee health, explored from a theoretical lens or from the perspective of how they apply in practice. BioéthiqueOnline ’s objective is to broaden our understanding of refugee health and the interplay of ethical issues in “real-life” contexts.

Instructions

Case studies should be between 750 and 1200 words (no more than 1500); see examples at:http://bioethiqueonline.ca/publications/cases .

The deadline for submissions is 1 October 2016.

Submission : cases@bioethiqueonline.ca<mailto:cases@bioethiqueonline.ca>

________________________________

BioéthiqueOnline

Appel à soumission d’études de cas:  La santé des réfugiés

La guerre civile qui sévit en Syrie est considérée comme la pire catastrophe humanitaire des temps modernes. Près de douze millions de Syriens ont été déplacés de force dans leur propre pays ou ont fui vers les pays voisins. Les expériences de violence sont exacerbées par des facteurs de stress importants. On en cite les conditions de vie périlleuses, la perte de tout soutien familial et social, la discrimination, l’exploitation, le risque d’un nouveau traumatisme et le manque d’accès aux soins primaires et/ou de l’éducation causés par des conflits violents et de longues périodes dans des camps de réfugiés.

Le gouvernement fédéral canadien a mis en œuvre un programme humanitaire qui a permis d’accueillir 25 000 réfugiés syriens au Canada (http://www.cic.gc.ca/english/refugees/welcome/overview.asp). Des ressources considérables ont été investies afin de fournir « une protection rapide des réfugiés syriens vulnérables tout en continuant à protéger la santé et la sécurité des Canadiens » – un équilibre précaire à maintenir, compte tenu des nombreux défis de réinsertion auxquels les réfugiés et les populations d’accueil sont confrontés.

L’intégration des réfugiés syriens dans la société canadienne, en particulier dans le système de soins de santé, soulève un certain nombre d’enjeux éthiques portant sur : la santé des réfugiés, le rôle approprié des professionnels de santé, et notamment les soins appropriés qui devraient être fournis au cours d’un processus d’intégration. Les enjeux éthiques comprennent des questions liées à la répartition équitable des ressources, à l’équité d’accès et à la qualité des soins entre les réfugiés et les populations d’accueil, mais également entre les populations réfugiées d’un même pays.

D’autres enjeux éthiques incluent les conséquences des traumatismes et des guerres sur la santé mentale, la vulnérabilité, l’humilité culturelle et l’interprétation médicale.

BioéthiqueOnline  vous invite à soumettre des études de cas qui traitent des enjeux éthiques soulevés par la santé des réfugiés, à partir d’une perspective théorique ou d’un point de vue pratique. L’objectif de BioéthiqueOnline  est d’approfondir notre compréhension concernant la santé des réfugiés et l’interaction des questions éthiques dans la réalité de la vie quotidienne.

Instructions

Les études de cas devraient être entre 750 et 1200 mots (à ne pas dépasser 1500); pour voir des exemples:http://bioethiqueonline.ca/publications/cases .

La date limite pour les soumissions est le 1er octobre 2016.

Soumission : cases@bioethiqueonline.ca<mailto:cases@bioethiqueonline.ca>

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s